De plus en plus d’entreprises mettent en place un programme de cooptation en interne, au sein de leurs structures, pour recruter de nouveaux talents.

S’il n’existe pas de modèle type, il y a tout de même des éléments clés à connaître et à prendre en compte que vous pouvez retrouver dans la checklist : Les étapes avant de lancer son programme de cooptation

1. Qui est concerné par le programme de cooptation ?

Les recruteurs et les collaborateurs de l’entreprise ainsi que son écosystème interne (clients, fournisseurs, alumni…).

2. En quoi ça consiste ?

Informés des offres d’emploi à pourvoir au sein de leur entreprise, les collaborateurs sont invités à recommander des personnes de leurs réseaux.

3. Pourquoi / pour quels objectifs ?

Ouvert à de nouvelles opportunités professionnelles ou non, la cooptation représente une belle opportunité. Proactif, il peut aussi solliciter son réseau personnel ou professionnel. Il peut alors être recommandé auprès de recruteurs potentiels ou être informé de nouvelles opportunités (avec des offres d’emploi dont il n’avait pas nécessairement connaissance).

Ce système de recrutement va souvent de pair avec une gratification : si la cooptation est fructueuse (qu’elle aboutit à un recrutement), les personnes à l’origine de la recommandation peuvent percevoir une prime de cooptation.(lien vers page prime).

4. Pourquoi organiser et structurer un programme de cooptation ?

Organiser son programme de cooptation permet de créer des règles communes, d’utiliser le même système ou outil, d’éviter les écueils de l’artisanal avec les pertes d’informations, la méfiance ou encore l’incompréhension du notamment à un manque de transparence.

Structurer son programme le rend ainsi plus performant  et surtout permet de le déployer à grande échelle car il est commun et clair pour tous ! 

5. Comment cela est-il mis en place ?

Formalisé, le programme de cooptation peut être déployé sous différentes formes : affichage dans les couloirs de l’entreprise, envois par mails, mise en avant sur l’intranet ou dans la newsletter de l’entreprise, etc

Pour « vivre », ce programme doit être connu de ses utilisateurs, par le biais d’une communication en interne. Plus que d’être connu et reconnu, le programme doit être régulièrement rappelé aux bons souvenirs des collaborateurs : via une animation active. En effet, pour perdurer dans le temps, iI est ensuite primordial de l’animer dans la durée,  par le biais de 

  • jeux concours par exemple lors de campagnes de recrutement.
  • des mises en avant de Success Story et de valorisation des coopteurs.
  • affichage, flyer , guide, vidéo, événements ou conventions….

Bonus – Comment motiver et maintenir la participation ?

Des récompenses peuvent aussi être attribuées lorsqu’une recommandation conduit à un recrutement, pour inciter les salariés à y participer. Cela reste à la discrétion de l’entreprise. lien vers page prime.

La digitalisation, un incontournable pour un programme de cooptation réussi

De plus en plus plébiscitée des recruteurs, la cooptation est encore souvent mise en place en interne de façon « artisanale », sans réel encadrement et suivi.

Pour vous aider dans vos démarches pour formaliser et organiser les programmes de cooptation,  des outils digitaux innovants existent, comme par exemple Keycoopt System. Cette solution permet aux entreprises d’animer leur propre programme de cooptation et d’optimiser la mobilité interne et le recrutement par la cooptation.

La digitalisation du programme de cooptation permet de développer à grande échelle le programme. Cela augmente son efficacité tout en harmonisant les pratiques par l’utilisation d’un outil commun facilitant les démarches et process tout en optimisant l’expérience collaborateur/recruteur et candidat… 

 A la clé : un recrutement moins cher (division des coûts de recrutement par 2 voire 3), plus rapide (recrutement en 20 jours, contre 60 jours en moyenne), des collaborateurs devenus des acteurs du recrutement et un développement de la marque employeur.

La cooptation, Késako ? [ Définition ]

Les avantages et inconvénients de la cooptation

Qu’est-ce qu’un programme de cooptation ?

Prime de cooptation – Qu’est ce que c’est ?