Publié le 16.09.2019, dernière mise à jour le 01/07/2020

Norauto est une entreprise spécialisée dans la réparation, l’entretien et l’équipement automobile, qui existe depuis près de 50 ans et qui compte près de 8 000 collaborateurs en France et 400 centres, dont 120 franchisés.
Il y a un an, l’entreprise décide de lancer son programme de cooptation avec Keycoopt System. 3 mois après, nous avions interviewé Stéphane Wilmotte, Directeur des Ressources Humaines de Norauto France, qui nous a fait part des premiers résultats et de son expérience.

Découvrez son témoignage en vidéo ! Et à la fin de l’article, vous retrouverez les résultats au bout d’un an.

Pourquoi Norauto a décidé de lancer un programme de cooptation ?

Stéphane Wilmotte, DRH France de Norauto : « Norauto est une entreprise en développement sur un secteur où il y a régulièrement de nouvelles offres de service qui sont proposées aux clients. Il est donc important pour Norauto de recruter « au fil de l’eau ».
Nous recrutons environ 1 000 collaborateurs par an aussi bien pour la partie mécanique (mécaniciens) que pour la vente. Il y a également des métiers sur lesquels il y a une pénurie tels que le digital et la data, où l’entreprise a également des besoins.

C’est dans ce contexte, que l’entreprise Norauto s’est posée la question de diversifier ses sources de recrutement, et naturellement est arrivé le sujet de la cooptation.
Elle était alors déjà traité de façon « artisanale » avec des primes de temps en temps qui étaient données aux collaborateurs, mais sans une animation au quotidien. »

Pourquoi Keycoopt System ?

Stéphane Wilmotte : «Keycoopt System est alors apparu comme une solution intéressante :

  • Pour la partie animation d’une communauté et d’un réseau de coopteurs dans l’entreprise.
    Dire à chaque collaborateur « tu es un ambassadeur de l’entreprise, tu connais bien la boîte, tu connais bien comment on y travaille, il n’y a donc pas meilleure personne que toi pour parler du métier aux autres. »
  • Pour augmenter le volume de cooptation,
  • et favoriser la mobilité interne »

Norauto a lancé la plateforme « Enjoy My Job ». Quelles actions ont été mises en place pour communiquer auprès des collaborateurs ?

Stéphane Wilmotte : « Pour communiquer auprès des équipes, nous avons fait simple au départ : on a fait du teasing !
On a dit que quelque chose de nouveau arrivait, avec un compteur de jour type J-30, J-15, J-1.

Ensuite, nous avons fait des vidéos et des communications sur les primes de cooptation qui ont été versées (nous avons décidé de verser 500€ de prime de cooptation) pour montrer que ça marche et qu’il y a du résultat derrière. C’est un bon levier de communication et de motivation au niveau des collaborateurs.

L’idée était de donner envie aux collaborateurs d’aller sur « Enjoy my Job », de s’inscrire, de recevoir des annonces ciblées et de recommander !»

3 mois après : Les premiers retours et résultats

Stéphane Wilmotte : « La solution Keycoopt System est intéressante car elle est assez nouvelle au niveau de l’ergonomie. Elle est aussi facile d’accès (on l’a sur notre smartphone directement).
Les premiers résultats sont canons : près de 140 recommandations sur l’ensemble de la France, avec 18 recrutements de personnes, qui sont des mécaniciens, des vendeurs mais également des personnes qui vont travailler aux achats. Nous avons donc vraiment une multitude de profils qui sont arrivés par ce biais-là.

Quand on compare à la cooptation traditionnelle comme on la vivait auparavant, c’est presque 3 fois plus de cooptations !

Nous avons également favorisé les passerelles entre les centres, entre les régions, entre les métiers. C’est aussi un aspect très important de la plateforme Enjoy My Job ».

cooptation mobilité interne norauto outil1 an après : quels sont les résultats ?

1 an plus tard, c’est près de 450 candidatures dont 116 en Mobilité Interne (25%) avec 165 recrutements.
1 recommandation sur 3 aboutit à un recrutement 😉 !

Les principaux bénéfices de la mise en place de leur stratégie pour leurs recrutements

Stéphane Wilmotte : « La plateforme Enjoy My Job a un double intérêt :

  • Qualitatif : en termes de recrutement, car Norauto s’est rendu compte que les candidats venant par la cooptation connaissent déjà bien l’entreprise et des collaborateurs qui y travaillent.
    Ainsi, dans le processus de recrutement, dans l’intégration et dans l’évolution en entreprise, c’est un atout de réussite.
  • Économique : la cooptation coûte moins cher que les autres sources de recrutement (moins cher qu’un cabinet, moins cher qu’une campagne de communication).

Au global, le résultat est plus qualitatif et durable pour les candidats et pour l’entreprise. »

*Lancée en 2015, la solution collaborative de recrutement par cooptation et mobilité interne, Keycoopt System permet de digitaliser et d’animer son propre programme de cooptation et sa stratégie de mobilité grâce à une plateforme digitale (en marque blanche).