Vous souhaitez élaborer votre Charte de Mobilité Interne ? Vous êtes bien conscient(e) de son importance pour votre politique interne. Mais par quoi commencer ? Quels éléments y faire figurer ?

En effet, en quelques pages, la Charte doit résumer votre politique de Mobilité Interne et expliquer le « pourquoi » et le « comment » à vos collaborateurs. Pas facile d’être clair, engageant, pédagogique, encadrant, synthétique… et compréhensible pour tous…

Voici une méthode simple pour ne rien oublier et faire de votre charte, l’atout N°1 de votre politique de mobilité interne !

Si vous êtes pressé...voici un modèle téléchargeable de Charte de la Mobilité Interne

Au programme :

Les enjeux de votre Politique de Mobilité Interne et les objectifs de votre Charte.

Les rôles de chacun expliqués

Les règles du jeu

Les étapes à suivre pour évoluer ou faire évoluer en interne.

Les contacts et outils à connaître.

Qu’est-ce qu’une Charte de Mobilité Interne ? Rappel

Document officiel, la Charte s’adresse à l’ensemble de vos collaborateurs et délivre le même message à tous vos collaborateurs. Simple et compréhensible pour tous, elle expose les grandes lignes de votre politique de Mobilité Interne et les démarches à suivre.

En bref, elle résume vos processus internes RH. Elle permet également d’affirmer publiquement (de légitimer) la volonté et l’implication de votre Direction.

La Charte rassure les collaborateurs et encourage le dialogue autour de la mobilité.

Pourquoi faire une charte ?

Structurer sa politique de Mobilité Interne permet d’être plus efficace dans les dispositifs RH mis en place, les actions et planifications… Vous développez ainsi globalement l’évolution interne dans votre culture d’entreprise et engagez durablement vos collaborateurs.
Une communication claire, transparente et engageante constitue une des clés de réussite de votre politique. À quoi bon mettre tout en place, si aucun de vos collaborateurs n’est informé ou ne sait comment faire pour évoluer en interne ?

La Charte permet de poser les bases, de répondre aux éventuelles questions et de créer du lien autour du sujet de la Mobilité Interne.

1. Commencez par expliquer les enjeux et objectifs de la Mobilité Interne et de votre Charte.

En introduction, expliquez d’abord pourquoi votre entreprise a décidé de lancer une politique de Mobilité Interne ou pourquoi elle décide, maintenant, d’en parler officiellement.

Dans un second temps, vous introduisez la Charte. Elle va représenter une feuille de route pour les collaborateurs. Ses objectifs doivent être énoncés clairement.
À travers elle, vos collaborateurs auront les réponses à leurs questions sur : le process, les démarches, les formes de mobilité, les accès …

2. Le rôle de chacun détaillé et clarifié pour engager une démarche active.

Dans une Mobilité Interne, il y a 3 grands acteurs : le collaborateur, le manager et le RH. La Charte est là pour faire prendre conscience, informer et expliquer à l’ensemble des parties prenantes le rôle de chacun.

NB : d’ailleurs ne pas expliquer (ou définir) le rôle de chacun constitue l’un des pièges à éviter lorsque vous vous lancez dans une politique de Mobilité Interne. Pour en savoir plus n’hésitez pas à télécharger notre guide complet sur le sujet

Le collaborateur

Pour évoluer, il faut aussi : s’informer des postes, exprimer ses aspirations, demander à être formé, saisir les opportunités… La Charte vous permet ainsi d’expliquer à vos collaborateurs qu’ils peuvent (et doivent) aussi être Acteurs de leur Mobilité Interne.

Le manager

Il ne faut pas l’oublier. C’est le premier interlocuteur de vos collaborateurs.

Pour promouvoir votre politique, avoir des managers éclairés et en faire des alliés, cela représente un véritable atout !
Saisissez donc cette occasion officielle pour expliquer, à vos managers, leur rôle dans l’évolution de leur équipe (formation, développement des compétences, écoute sur les besoins)… Qu’ils deviennent vos relais sur le terrain !

Vous-même, RH

Vous connaissez votre rôle, mais est-ce que vos collaborateurs et vos managers le connaissent ? Pas sûr.

Pour beaucoup, l’échec (moins souvent la réussite) d’une Mobilité Interne incombe aux RH. Profitez de cette communication pour clarifier la position des RH dans le processus de Mobilité Interne, d’expliquer votre rôle de facilitateur et les moyens mis en place pour favoriser les évolutions internes.

3. Les règles du jeu

A qui s’adresse la Mobilité Interne chez vous ?

Avant de rentrer dans les détails de la procédure à suivre, expliquez clairement (et de manière transparente) les critères d’éligibilité : Qui est autorisé à postuler en interne ? Pour qui/ A qui sont ouverts les postes internes (tout le monde, que les CDI)? Est-ce qu’il faut avoir de l’ancienneté ? Quel statut faut-il avoir ? …etc.

Si vous ouvrez la Mobilité Interne à tous vos salariés, faites-le savoir !

Et si vos conditions sont plus strictes, il faut le dire aussi (expliquer ces restrictions) afin d’éviter les effets déceptifs.

Confidentialité et Transparence : quand peut on parler de Mobilité Interne ?

Effectivement, vos collaborateurs (et leurs managers) vont se poser ces questions : à qui doit on parler des envies de mobilité ? Quand aborder le sujet ?
La Charte permet :

  • de définir les moments privilégiés (entretien d’évaluation, par exemple) où les collaborateurs peuvent évoquer le sujet avec leur manager ou les RH.
  • Et en dehors de ces moments, la Charte permet aussi de rassurer les collaborateurs sur la confidentialité de leur candidature interne (les modalités de cette confidentialité, quand elle commence, où elle s’arrête…)

Elle donne ainsi une ligne de conduite sur « quand prévenir son manager » (à quelle étape) et « comment aborder le sujet »…

Les engagements de l’entreprise

La Charte permet aussi d’affirmer aux yeux de tous l’implication de la Direction dans le développement de la Mobilité Interne et à quoi s’engage l’entreprise pour la favoriser : mise à disposition des outils nécessaires, égalité de traitement et équité, accompagnement sur le parcours professionnel ….

4. Les étapes à suivre pour faire une Mobilité Interne

À la manière d’un schéma (ou avec un schéma pour illustrer), vous expliquez les différentes étapes pour évoluer en interne : les outils à utiliser, comment les utiliser, les démarches à faire et où…

Où et comment s’informer des offres disponibles

Présentez l’outil mis à disposition des collaborateurs afin d’avoir accès aux offres (comme par exemple une plateforme dédiée telle que Keycoopt System*). Expliquez où et comment les collaborateurs peuvent s’y connecter. Si vous mettez plusieurs actions en place pour diffuser vos offres en interne, énoncez-les.

Comment candidater

Votre objectif est de clarifier la démarche de candidature interne. Expliquez comment vos collaborateurs peuvent postuler à une offre : par quel outil, avec ou sans CV… Vous pouvez aussi ajouter des conseils pour qu’ils préparent au mieux leur candidature. Faciliter ainsi la démarche permet de ne pas passer à côté de vos candidats internes (et de leurs potentiels) !

Le processus de recrutement

Un recrutement interne reste un recrutement. Il y a différentes étapes à valider par le candidat (et l’entreprise) avant la décision finale.
Afin de ne pas surprendre collaborateurs et managers, expliquez simplement la procédure suivie :

  • les entretiens de mobilité (formats, nombres, interlocuteurs),
  • les évaluations,
  • les tests,
  • et les différences avec un « recrutement classique ».

L’embauche

Expliquez simplement comment cela se passe une fois la Mobilité Interne validée par toutes les parties prenantes :

  • Les implications sur le contrat de travail.
  • S’il y a une période d’essai.
  • Comment s’organise la transition entre les 2 postes…

L’accompagnement à la mobilité

Une mobilité implique de nouvelles fonctions, de nouvelles responsabilités et un nouvel environnement (géographie et/ou social). Vous pouvez expliquer ici l’accompagnement à la prise de poste, tels que :

  • votre parcours d’intégration (d’onboarding interne),
  • les éventuelles mesures dans le cadre d’une mobilité géographique par exemple,
  • les points de suivi définis pour garantir la réussite de la Mobilité Interne (à 3-6-9 mois…)

5. Les contacts et outils à connaître

Pour finir et en complément de votre conclusion (un mot de votre dirigeant ou DRH peut-être), n’hésitez pas à rappeler les contacts des référents et des relais de votre politique ainsi que les liens vers vos outils digitaux mis à disposition.

En suivant ce plan et en complétant chaque point, vous pourrez ainsi élaborer efficacement votre Charte de Mobilité Interne. Bien sûr vous pouvez enrichir ce plan et adapter sa structure en fonction de votre politique, des actions menées et de vos enjeux.

Pour encore plus de simplicité, téléchargez gratuitement notre modèle personnalisable !